Blessure de rejet : comment guérir ? 

Blessure de rejet

Vous sentez-vous repoussé, mis à l’écart ou dénigré dans votre vie familiale, professionnelle ou amicale ? Cette situation vous semble-t-elle persistante et régulière ? Vous souffrez alors peut-être d’une blessure de rejet. Qu’est-ce que cette forme de blessure ? Comment l’identifier ? Quelles sont les astuces pour en guérir ? Éléments de réponse dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une blessure de rejet ?

C’est le livre de la psychologue clinicienne Lise Bourbeau Les cinq blessures qui vous empêchent d’être soi-même qui a popularisé le concept de la blessure de rejet. Elle y décrit cette forme de blessure comme une blessure émotionnelle, « relative au sentiment (fondé ou imaginaire) d’avoir été repoussé et non désiré par l’autre ».

Un enfant qui a été victime de quelque forme de rejet durant son enfant par ses parents peut grandir avec ce sentiment de ne pas avoir sa place, d’être un intrus. Il va alors se réfugier dans son univers, s’isoler, ce qui va davantage l’éloigner des autres. Selon l’âge, la personnalité ou encore le contexte, cette blessure peut être plus ou moins forte. Cependant, il existe quelques pistes pour vous aider à vous en sortir. Vous pouvez par exemple faire appel à des professionnels comme Energy coaching pour vous accompagner.

Comment guérir d’une blessure de rejet ?

On ne guérit pas à proprement parler d’une blessure de rejet. Toutefois, on peut la cicatriser afin de retrouver un épanouissement. Mais comment ?

En prenant conscience

C’est la toute première étape. Vous devez commencer par prendre conscience et reconnaître que vous souffrez d’une telle blessure. Le fait alors d’en parler à un ou plusieurs personnes lève le mécanisme de défense psychologique.

En procédant à une introspection

Il s’agit ici de comprendre l’origine et le sens de votre blessure. Interrogez-vous sur votre vécu, analysez vos rêves et cauchemars, vos souvenirs, vos ressentis. Posez-vous des questions sur les parties obscures de votre vie familiale.

En pratiquant la méditation

La méditation aide à se détendre et à se ressourcer. Une pratique régulière procure de nombreux bénéfices pour la personne souffrante de blessure de rejet. Elle participe activement à la construction d’une meilleure image de soi en vous permettant de ne pas vous laisser déporter par les pensées négatives qui surgissent.

En consultant un professionnel

Les professionnels en soin psychique peuvent vous aider à évoluer et à cicatriser de votre blessure. Ils vous aident à mieux comprendre qui vous êtes, à trouver réponse à vos questionnements les plus profonds. Mais avant tout, qu’ils soient psychiatres, psychologues ou psychothérapeutes, ils sont là pour vous écouter. Ils constituent une oreille qui écoute sans jamais juger. Leur aide peut alors vous être très utile.

En se reconstruisant

Se reconstruire est la dernière étape pour guérir d’une blessure de rejet. Elle prendra du temps, ce qui implique que vous devez être patient. Pour y arriver, vous devez commencer par prendre du recul sur votre responsabilité et retrouver la confiance en vous. Vient ensuite le pardon. Pardonnez à tous ceux qui vous entourent et pardonnez à vous-même, puis acceptez l’irrémédiable fait que vous ne pouvez pas être aimé par tout le monde.