Viager libre ou occupé : quelles sont ses caractéristiques ?

vente viager immo

S’il y a des meilleurs moyens d’avoir son bien et de pouvoir en même temps venir en aide à une personne âgée, le viager serait en tête de liste. Nul besoin de répéter que le terme du contrat aboutit au décès, mais bien avant, on en conclut que vendeur et acheteur s’en sortiront toujours gagnants. Mais la seule manière d’en être plus satisfait est cependant de bien choisir la forme de viager adéquat à son profil acheteur ou vendeur. Ce type de contrat de vente est déclinable en deux formes soit le viager libre et celui occupé. Toute de suite les explications.

Le viager libre et les profils qui y sont adéquats !

Le viager, par définition, est une forme de transaction immobilière dans laquelle l’acheteur s’acquitte du bien à la suite du décès de son vendeur. La vente aura dans un premier temps une forme de location c’est-à-dire que l’acheteur paie un loyer dit rente viagère. Un bouquet viager qui constitue les 30% du prix immobilier s’ensuit également. Le choix de la forme de viager va ainsi dépendre de la destinée de la maison. En effet, si le vendeur n’occupe pas la maison, l’acheteur est libre d’user ou même de louer et de percevoir une rente pour son contrat de bail. C’est le type de viager libre qui est un choix très avantageux pour amortir le budget d’achat et en même temps percevoir des revenus locatifs.

Cependant il faut se souvenir qu’il y a certains détails à prêter attention. Il s’agit notamment de la fixation du montant de la rente qui se fera sous l’œil du notaire et le partage des charges liées à l’habitation. Par ailleurs comme l’acheteur occupe la maison, les impôts, les taxes, les factures et l’ensemble des frais liés à l’entretien lui revient. Faites ainsi la balance entre choisir une maison en bon état ou en mauvais en fonction de vos gains et pertes tout en tenant compte du délai de l’acquisition du bien. Certes cette lecture vous orienterait mieux sur le type de viager, mais la précision serait utile. On vous recommande ainsi de visiter https://www.envisager.be/viagers-libres-occupes-a-vendre.php

Le viager occupé et ses avantages

Par la suite à la définition, il est essentiel de rajouter que la forme la plus courante du viager est le viager occupé. La maison reste donc habitée par l’ancienne propriétaire qui perçoit en même temps la rente viagère. À son décès, l’acheteur devient également le propriétaire. Le principe des charges de la maison est simple pour le viager occupé : les entretiens et réparations ainsi que les factures demeurent à la charge du vendeur sauf pour les rénovations ou entretiens de grosse envergure.

Il faut ainsi se souvenir que le décès doit être imprévisible et ainsi indépendant d’une maladie connue lors de la signature du contrat. Et concernant ce dernier, le contrat est nul si le décès survient juste après la signature ou les 20 jours suivants. Prenez aussi note que les impôts des rentes viagères connaissent un abattement important si le vendeur est plus âgé.